Liste des contributeurs

Retrouvez ici la liste des contributeurs de l'abécédaire de la communication interne.

Vous aussi proposez un mot, une définition, un document, des améliorations en contribuant.


Bruno Scudeller (BSRH)


Corporate

ou institutionnel. Le corporate renvoie à l'ensemble des informations concernant l'organisation prise dans son ensemble. Ainsi la « corporate governance » désigne le système formé par l'ensemble des processus, réglementations, lois et institutions destinés à cadrer la manière dont l'entreprise est dirigée, administrée et contrôlée.

La communication corporate regroupe l’ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l’image de l’entreprise ou d’une organisation vis-à-vis de ses clients et de ses différentes parties prenantes. Elle est axée sur l’entreprise elle-même : son histoire, son savoir-faire, ses réalisations, ses valeurs, etc. Elle a pour but le développement de l'image d’entreprise, de sa réputation, de sa notoriété, le renforcement de son identité.

Elle se distingue de la communication de marque dans la mesure où elle vise à promouvoir l’organisation et non directement ses produits ou services et par le fait qu'au delà du client, elle s’adresse aussi aux institutions, aux pouvoirs publics, à la presse économique, aux salariés, aux futurs employés (marque employeur) aux différents partenaires.  

Elle relève le plus souvent du directeur de la communication (dircom) ou est prise plus spécifiquement en charge par un.e responsable dédié.e. 

La communication interne dès qu'elle s'adresse à l'ensemble des salariés fait partie de la communication corporate, elle vise à transmettre les règles et informations communes, à promouvoir une "marque groupe" auprès de tous les collaborateurs (même éloignés du siège) ; il lui revient notamment d'asseoir des valeurs communes, de développer le sentiment d'appartenance, d'informer sur la stratégie, .

 

 

 

 

mots associés : identité, charte graphique, communication interne.


Dans un article, l'encadré (souvent traité dans un cadre, d'où son nom) se démarque nettement dans son traitement graphique du texte courant. Il sert à accueillir un texte assez court (800 signes environ, sans exclusive) qui apporte une information complémentaire par rapport au sujet de l'article. Il sert aussi parfois à soulager l'article d'éléments de compréhension annexes. Automome, il porte son propre titre. En offrant un autre niveau de lecture, il présente un intérêt certain tant pour le traitement de l'information que pour l'attractivité d'une mise en page.

Typiquement, Il pourra accueillir une courte biographie de la personne interviewée, la présentation d'un ouvrage qui traite du sujet développé dans l'article, des définitions utiles, un autre regard que celui de l'auteur, un conseil… Mais, cette liste est, bien sûr, loin d'être exhaustive !


... définition en chantier


...définition en chantier


 Un filet est un article court avec un titre. Strictement informatif, il accueille une information nécessitant un développement légèrement plus long que la brève ; toutefois, il dépasse rarement 800 à 1000 signes. Il insiste le plus souvent sur le "comment" et le "pourquoi" .



Anne-Sophie Petitdidier (anso.petitdidier@yahoo.fr)


Bernard Jacquand (Solutions Médiations) :

  • tel : (+33)6 07 39 89 58
  • e-mail : jacquand.mediations@orange.fr

Jean Fontanieu (Editions des Îlots de Resistance)


1

1

1

1

1