chaos

Dans la mesure où nous vivons dans des sociétés chaotiques, continuellement bouleversées par la science et la technologie, par la lutte des classes, les révolutions et les coups d’Etat, donc des sociétés où chacun est pris dans un tourbillon et se sent vaciller, ceux qui énoncent un discours du plein, de l’harmonie du consensus (et de l’exclusion des autres) sont particulièrement bien entendus.

Eugène Enriquez


Mots associés