community manager

Très en vogue depuis le développement des réseaux sociaux et la généralisation de leur utilisation par les entreprises, le métier de community manager (CM en abrégé) a pour buts le développement de l’e-réputation d’une marque ou d’une organisation sur les réseaux sociaux, et la fédération de communautés d’internautes.

Les multiples métiers du CM

A la fois communicant, modérateur, veilleur et stratège, le community manager porte en permanence différentes casquettes professionnelles. Communicant car il dépend en général des directions de la communication et est responsable de l’image de son organisation sur la toile. Modérateur car il est en première ligne au contact des internautes pour le meilleur et pour le pire : faire preuve de répartie fait donc un peu partie du métier ! Enfin, veilleur et stratège, le CM doit être capable d’anticiper les crises et de les désamorcer avant qu’elles ne s’aggravent, de saisir les opportunités pour faire parler en bien de son organisation et créer le dialogue avec ses publics, de planifier des opérations de communication pour générer de l’audience…

Et en interne ? Quel rôle pour le community manager ?

Depuis quelques années on a vu naître de nouvelles plateformes sociales, cette fois non plus dédiées au grand public, mais à l’interne. Ces digital worplaces sont Knowledge Plaza (SNCF, l’Oréal…), Yammer (Shell, Ebay…) ou encore depuis la fin d’année 2016 Workplace ; elles complètent ou remplacent les intranets mis en place dans de très nombreuses entreprises au cours des années 2000.

Dans ce nouveau contexte de travail et auprès de ces nouveaux publics, le rôle du community manager est largement redéfini. En interne, le rôle du CM est moins de faire parler de son entreprise que de faire parler son entreprise : il a pour but le développement d’une manière de travailler plus horizontale, plus transversale et plus collective.

Les outils du CM

Les outils du community manager sont bien sûr les réseaux sociaux eux-mêmes dont ils doivent suivre les évolutions permanentes, mais aussi les logiciels de la suite créative Adobe ou d’autres alternatives plus simples pour la création de contenus graphiques.

Afin de gagner en efficacité, les CM utilisent également des solutions telles que Hootsuite qui permettent de gérer plusieurs comptes sur plusieurs plateformes à la fois, et mesurent leurs actions grâce aux analytics proposés sur les réseaux sociaux eux-mêmes et par Google.