complexité

Attention ! Complexité ne veut pas dire complication.

« La complication désigne un empilement et une imbrication de dispositifs ou de paramètres de tous ordres, dont on peut néanmoins venir à bout avec du temps, et de l’expertise. La complexité, elle, désigne le vivant, l’imprévisible, l’inventif. La complication ne peut rien créer, elle est seulement destinée à être contrôlée ; la complexité est porteuse de tous les devenirs, de toutes les inventions, avec leurs cortèges de promesses, mais aussi de difficultés. » Dominique Genelot

Passer d’une pensée compliquée à une pensée complexe marque un progrès dans la conduite de la réflexion, donc de l’action ! La complexité, comme reconnaissance implicite de la diversité et de la différence, multiplie les possibilités et offre une multitude de solutions pour faire évoluer les choses et doser des équilibres subtils. C’est pourquoi elle semble devoir être, pour la communication interne, le mode d’être et d’agir spécifique, en ce sens qu’elle permet de conjuguer des personnalités et fonctions diversifiées et une unité de projet et de culture. 


Mots associés