heureux

Alors heureux ?! Etre heureux, voilà un ressenti subjectif et une notion toute personnelle. Mais au travail l'individu n'abandonne pas les pans les plus profonds de sa personnalité dont ceux d'aspirer au bonheur, ou du moins d'exercer son activité dans des conditions optimales.

Cet objectif de créer pour les salariés un contexte ainsi favorable à leurs attentes n'est encore que très rarement une priorité pour les directions.

Face au raisonnement du bonheur qui conduit à la réussite, les dirigeants misent plutôt sur une approche où ce serait d'abord et seulement à partir de la réussite que pouraient se mettre en place des conditions d'apanouissement.

Des voix s'élèvent et des expériences prouvent que ce n'est pas être naïf que de veiller en premier lieu aux conditions de travail (au bien-être) via des échanges constructifs pour améliorer les résultats économiques. Et... encore heureux !