réécriture

Ecrire, corriger, remanier, développer, synthétiser, reformuler... La réécriture, c'est ce processus itératif au cours duquel on retravaille le texte pour l'enrichir, l'éclaircir, le styliser.

Gustave Flaubert, l'auteur de "Madame Bovary" ou encore de "l'Education sentimentale" représente un illustre exemple de la fonction de la réécriture. Réputé pour son perfectionnisme, il travaillait ses phrases pendant des heures puis les passait à l'épreuve du "gueuloir" pour les tester : il les déclamait à voix (très) haute pour en déceler les moindres aspérités.

Lorsque les autres interviennent, le processus de la réécriture va souvent avec une certaine douleur pour l’auteur : celui qui a sué sur l’écriture du texte, qui y a imprimé une partie de sa personnalité peut se sentir vexé de ses remaniements. Une modification mal comprise pourra être perçue comme une injustice et la correction d’une faute d’orthographe évidente comme une remise en question.

Communément dans l'entreprise, ces allers-retours de correction sont souvent liés aux multiples étapes de vérification et de validation qu’ils peuvent passer. Attention cependant à ne pas trop en faire : "le mieux est parfois l'ennemi du bien" et à vouloir trop en dire, on finit parfois par ne plus rien dire du tout !