réseau de correspondants

Toute entreprise répartie sur plusieurs sites géographiques ou de taille importante rencontre des problèmes d’information que doivent résoudre les communicants. La constitution d’un réseau de correspondants permet de pallier en partie les carences dues à l’éloignement et permet notamment d’alimenter un journal interne qui se veut fédérateur.

On demande à un correspondant de journal d’entreprise d’être un homme ou une femme de terrain, un rapporteur (dans le bon sens du terme). Un correspondant ne rédige pas obligatoirement pour un support, mais il rend compte, il envoie des notes, propose des sujets et détient un rôle de veille voire même d’alerte.


Mots associés