silence

Non-communication par excellence, le silence n’en est pas moins significatif pour ceux qui y baignent. Le silence régnant entre deux interlocuteurs peut ainsi être vécu par l’un comme une marque d’indifférence ou de mépris, et par l’autre comme le respect d’un moment de profonde réflexion. Seule solution pour en connaître la réelle signification, le briser !

Pour éviter tout quiproquo, quand un message reste sans réponse, tant au niveau individuel que collectif, il importe de ne pas en tirer des conclusions hâtives et d’abord et avant tout chercher à mesurer la signification de ce non-retour, de ce silence.

 


Mots associés