Voir :
responsable de la communication interne (rci)
Les missions d’un responsable de communication interne (RCI) s’organisent traditionnellement autour de cinq pôles :
Définir et mettre en œuvre la politique de communication interne compte tenu des orientations stratégiques de l’entreprise ;
Créer et faire vivre en cohérence les actions, supports et outils susceptibles de porter cette politique ;
Accompagner et dédramatiser le changement moyennant une veille sur les enjeux internes et externes, présents et futurs ;
Faire vivre l’image de l’entreprise et développer la coopération entre les équipes ;
Soutenir et orienter le management dans ses actions de communication ;
Participer enfin au dialogue et à l’amélioration du climat social.

Les qualités requises - adaptabilité accrue, solide culture générale, approche sur-mesure – doivent lui permettre d’agir sur tout sujet concernant l’entreprise, d’être force de proposition et d’intervenir à la fois dans un cadre interne (relations avec les clients internes) et externe (relations avec les prestataires de service et les agences conseil). Stratège dans l’âme, le RCI assure un double rôle de chef d’orchestre et d’acteur du changement. La communication interne ne lui appartient pas pour autant en propre car chacun - les managers en particulier - se doit de relayer les grandes orientations aux membres de ses équipes afin que tous aillent dans le même sens et partagent les mêmes enjeux... au même moment.

Sur ce sujet, voir le Référentiel d’activités et de compétences
du RCI (Afci, septembre 2005).